Le vrac bio à l ’Essentiel est-il vraiment plus cher ?

Il est important de rectifier certaines idées reçues sur la vente en vrac de produits biologiques.  

Quand on entend « vrac », « bio », « zéro déchet » ou encore « épicerie », nous avons tendance à entendre également « cher ». Alors, le vrac bio est-il vraiment plus cher ? 

Pour pouvoir répondre à cette question, nous avons effectué un relevé de prix dans deux établissements : un supermarché classique et un magasin bio. Ce relevé de prix s’est effectué sur une cinquantaine de produits : deux produits de base par famille (exemple : graines, produits d’entretien, fruits et légumes etc…). Puis nous avons comparé ces prix à ceux effectués dans l’épicerie L’Essentiel (voir tableau de relevés de prix).

Cette étude a révélé plusieurs points importants quant aux prix effectués dans les différents établissements de distribution. Après comparaison des moyennes de prix des produits sur un panier de courses équivalent, le vrac bio n’est pas plus cher.

Résultats du relevé de prix :

LE VRAC EN SUPERMARCHE

La comparaison des prix n’a pu se faire que sur une sélection très limitée de produits (40%) puisque les supermarchés ne proposent que très peu d’aliments en vrac par rapport à l’Essentiel. Il s’avère aussi que la moyenne des prix au kilo des produits d’un panier équivalent est légèrement plus basse à l’Essentiel (-2,5%).

LES PRODUITS BIO EMBALLES EN SUPERMARCHE

Le supermarché étant plus fourni en produits bio emballés que en vrac bio, la sélection de produit est donc plus grande (74%). On observe que la moyenne des prix au kilo des produits d’un panier équivalent est quasi identique dans les deux établissements.

LE VRAC EN MAGASIN BIO

Le nombre de produits en vrac dans le magasin bio est nettement plus important que ceux en vrac au supermarché, mais toujours beaucoup moins qu’à l’Essentiel (68%). La différence s’observe sur les épices, les tisanes, et tous les produits dits « liquides » comme les huiles et les pâtes à tartiner qui sont disponibles en vrac uniquement à l’Essentiel. C’est ici le seul endroit où l’épicerie est plus cher sur la moyenne des prix au kilo des produits d’un panier équivalent (+14%). Nous supposons que cet écart est du au fait que les magasins bio ont plus « d’ancienneté » que l’Essentiel, plus de flux de clients, des plus grosses quantités d’achats et donc des prix plus attractifs auprès des fournisseurs.

LES PRODUITS EMBALLES EN MAGASIN BIO

C’est ici que nous avons pu relever le plus de produits (82%). La comparaison n’en sera que plus significative. Il s’avère que la moyenne des prix au kilo des produits d’un panier équivalent est nettement plus basse à l’Essentiel (-13,2%). On suppose ici que le consommateur paye l’emballage ainsi que la marque bio associée.